Présidentielle : un premier sondage donne Éric Zemmour à 10 %

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Malgré l'activation de ses soutiens depuis plusieurs mois, Éric Zemmour n'a pas encore déclaré sa candidature à la présidentielle.
Malgré l'activation de ses soutiens depuis plusieurs mois, Éric Zemmour n'a pas encore déclaré sa candidature à la présidentielle.

Il n?est même pas encore candidat, mais il continue de progresser dans les sondages. Éric Zemmour pourrait obtenir 10 % des suffrages s?il se présentait à l?élection présidentielle en avril prochain, selon le baromètre Harris Interactive pour Challenges en kiosque ce jeudi 16 septembre. Le polémiste, testé dans un scénario où la candidature de droite serait portée par Xavier Bertrand, gagne trois points par rapport au précédent sondage la semaine passée.

Face à lui, la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen, rassemblerait 19 % des voix dans l?hypothèse où Éric Zemmour est candidat ? 22 % s?il ne l?est pas ? et se qualifierait ainsi pour le second tour. Le président sortant Emmanuel Macron est toujours en tête avec 23 % des intentions de vote.

À LIRE AUSSICe qu?il faut retenir du livre d?Éric Zemmour

Toujours dans un scénario Bertrand à droite et Zemmour candidat, Jean-Luc Mélenchon récolterait 11 % des suffrages et Anne Hidalgo, déclarée ce week-end, seulement 7 %, soit moins que le polémiste. Yannick Jadot, seul candidat écolo testé ? ils sont cinq à s?affronter lors de la primaire en septembre ?, ne parviendrait également à rassembler que 7 % des suffrages.

Première victime de l?essor d?Éric Zemmour, Nicolas Dupont-Aignan, leader de Debout la France, est crédité de 2 % contre 5 % dans tous les autres scénarios sans le polémiste. Celui-ci chiperait un point à Xavier Bertrand et un autre à Emmanuel Macron. À noter, sans surprise, que sa candidature [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles