Présidentielle : pourquoi Marine Le Pen joue la carte de l’apaisement

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© DAMIEN MEYER / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Marine Le Pen joue la carte de l'apaisement. En effet, la candidate RN à l'élection présidentielle adopte désormais un discours policé. Mercredi, lors de ses vœux à la presse, sur un rooftop du quinzième arrondissement de Paris, la candidate RN a déclaré : "Il n’y aura pas de ma part ni de surenchère, ni d’outrance", avant de poursuivre. "Il n’y aura pas une course de vitesse à la radicalité ou au buzz". De quoi marquer, sans jamais le citer, sa différence avec son adversaire du bloc national, Eric Zemmour.

 

LIRE AUSSI - Présidentielle : pourquoi Emmanuel Macron cherche à rejouer le duel avec Marine Le Pen

Se poser en rassembleuse, et cibler Eric Zemmour

La stratégie de la candidate RN est désormais de tenter de paraître comme celle qui peut rassembler. Lors de son discours mercredi devant les journalistes, elle l’a martelé. "Aucun des problèmes du pays, qu’ils soient identitaires, sociaux, économiques ne trouveront de solutions autrement que dans l’unité du pays". Puis, ciblant une nouvelle fois Eric Zemmour. "Cette exigence morale invalide tous les appels explicites à la division, et encore plus, à la confrontation civile".

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Marine Le Pen met en avant cette position à contre-pied de l’ancien journaliste du Figaro. Elle veut montrer qu’elle peut être la présidente de tous les Français, et qu’elle a travaillé son programme en ce sens. Un programme "qui englobe les thématiques régaliennes, comme les th...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles