Présidentielle : pourquoi la candidature d'Anne Hidalgo peine à rassembler

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© Thomas COEX / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Anne Hidalgo
    Anne Hidalgo
    Femme politique française, maire de Paris

Comment relancer sa campagne à moins de trois mois du premier tour de l'élection présidentielle ? C'est la question que se posent Anne Hidalgo et ses équipes, qui peinent à décoller dans les sondages. Jeudi, la maire de Paris, candidate du Parti socialiste, a dévoilé son programme muni de 70 propositions. L'éditorialiste Nicolas Beytout y voit une candidature qui n'arrive pas à rassembler, et à se distinguer à gauche.

La présentation du programme d'Anne Hidalgo jeudi devait être une occasion, une nouvelle occasion, de relancer la campagne de la candidate officielle du Parti socialiste. Cela devait être un moment médiatique et l’amorce de nouveaux débats. Pour tout dire, ça devait être la dernière chance pour la maire de Paris de sortir de la mélasse dans laquelle sa campagne s’enfonce depuis septembre dernier et, enfin, de faire parler de ses idées, de ses propositions.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Son camp plus que jamais divisé

Cela devait, car il ne s’est pas passé grand-chose. D’abord parce que Anne Hidalgo s’est obstinée à vouloir présenter son programme alors que les médias avaient autre chose à se mettre sous la dent, avec la grève dans l’éducation. Quand on veut faire un coup médiatique, on essaye de ne pas être recouvert par une autre actu plus forte. D’autant que les profs sont le vivier dans lequel le PS recrute traditionnellement en masse, et c’est même à eux qu’elle avait fait sa première promesse : le doublement de l...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles