Présidentielle: Le Pen s'insurge face aux manifestations "profondément antidémocrates" contre l'extrême droite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Marine Le Pen lors de son déplacement samedi 16 avril 2022 à Saint-Rémy-sur-Avre dans l'Eure-et-Loir.  - JULIEN DE ROSA - AFP
Marine Le Pen lors de son déplacement samedi 16 avril 2022 à Saint-Rémy-sur-Avre dans l'Eure-et-Loir. - JULIEN DE ROSA - AFP

876450610001_6304121050001

Marine Le Pen, candidate au second tour de l'élection présidentielle, s'est élevée contre les manifestations organisées ce samedi en France contre l'extrême droite, les jugeant "profondément antidémocrates".

"Venir manifester contre les résultats d'une élection, je trouve que c'est profondément antidémocrate. Donc, je pense que les Français trouvent ça désagréable de voir que leur choix est ainsi contesté dans la rue, par l'intermédiaire de manifestations", a déclaré la candidate RN devant la presse, lors d'un déplacement à Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loire).

"J'ai envie de dire à tous ces gens: allez donc voter!", a-t-elle lancé, à huit jours du second tour.

"Je crois que (les manifestants) ne vont pas être très nombreux, j'ai connu par le passé des choses un peu plus spectaculaires", a glissé la candidate.

"Le système a peur"

Environ 15.000 manifestants sont attendus sur tout le territoire, selon les autorités. Ils répondent à l'appel de plus de trente organisations et syndicats dont SOS Racisme, la CGT ou le Syndicat de la magistrature.

Selon la candidate d'extrême droite, "si le système met en oeuvre une telle diabolisation c'est qu'il a peur".

Entre ces manifestations et les multiples tribunes appelant à voter Emmanuel Macron, "cette agitation brutale à laquelle on assiste entre les deux tours" est "là encore assez peu respectueuse de la démocratie", a encore jugé Marine Le Pen, d'après laquelle le "système", que symbolise à ses yeux Emmanuel Macron et ses soutiens, "s'inquiète car il voit que le peuple a envie de reprendre le pouvoir".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles