Présidentielle : comment le parti d'Éric Zemmour veut séduire les déçus de la droite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans la salle, étaient présents majoritairement d’anciens électeurs LR. Sur scène, les intervenants ont multiplié les attaques contre Valérie Pécresse. Éric Zemmour n’est pas là, mais a laissé un message vidéo pour saluer ses sympathisants. Lundi soir, plus de 350 personnes sont venus au théâtre de Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine. À l’affiche de ce meeting qui avait pour thématique "l’union des droites", cœur de la stratégie du candidat, le jeune Stanislas Rigault, patron de Génération Z, et Antoine Diers, porte-parole du parti "Reconquête" .

Valérie Pécresse, cible des cadres de Zemmour

Au programme, des interventions de cadres nationaux et locaux, et de nombreuses salves à l’encontre de Valérie Pécresse . Martelant la fidélité de "Reconquête" dans les valeurs d’une droite forte, Stanislas Rigault appelle à "se méfier de ceux qui ont trahi", et attaque, sans la nommer, Valérie Pécresse. "Ceux qui ont manifesté avec la Manif pour Tous, et qui ont ensuite pris position pour la PMA", ou encore "ceux qui quittent leur parti car trop à droite, et reviennent opportunément, la bouche en cœur".

>> LIRE AUSSIPrésidentielle : comment Zemmour structure-t-il son parti «Reconquête» ?

Antoine Diers, quelques interventions plus tard, poursuit : "Valérie Pécresse, c’est celle qui, à peine désignée dans ce petit congrès, a indiqué qu’elle ne reprendrait pas d’idées d’Éric Ciotti , car c’est quand même super à droite", ironisant qu’elle reprenne à son compte il y a que...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles