Présidentielle : Olivier Faure dénonce la menace "fasciste" qui plane sur la France

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Olivier Faure n'a pu échapper au sujet. Le premier secrétaire du Parti socialiste (PS) était l'invité politique de Sonia Mabrouk ce lundi, dans le cadre du dispositif spécial pour l'élection présidentielle. Après avoir balayé la candidature d'Anne Hidalgo, qu'il soutient dans la course à l'Elysée et la sécurité en France, Olivier Faure a réagi à l'ascension d'Eric Zemmour sur le devant de la scène. Si l'ancien journaliste du Figaro n'est toujours pas officiellement candidat pour 2022, ses ambitions laissent planer le doute. Le 21 octobre, Olivier Faure qualifiait Eric Zemmour de "fasciste" sur Twitter. Des propos qui ne sont pas passés inaperçus. "Fasciste n'est pas un gros mot !", s'est-il exclamé. "C'est une qualification politique."

>> Retrouvez l'entretien tous les matins à 8h15 sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

Ces codes "de la vieille extrême-droite"

Olivier Faure affirme que "la pensée qu'il développe est une pensée pré-fasciste". Le député de Seine-et-Marne a souligné les profils des soutiens au polémiste. "Tous ceux qui sont négationnistes, révisionnistes, de Renaud Camus (ndlr : écrivain jugé pour incitation à la haine raciale) à Jean-Marie Le Pen... tout le monde est derrière Eric Zemmour. Ca devrait vous interroger (...) sur la nature du message, la dynamique qu'il créée, la façon dont il utilise à demi-mot les codes qui sont ceux de la vieille extrême-droite ! Et cette extrême-droite, je la connais bien." 

>> LIRE AUSSIPrésidentielle...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles