Présidentielle : Il n'y a pas de "radicalisation", Fillon "est porté par une vague de fond"

franceinfo
BRUT. L’équipe de François Fillon à la découverte des "faits alternatifs"

Alain Juppé ne sera pas candidat à l'élection présidentielle. Le maire de Bordeaux l'a annoncé lui-même lundi 6 mars, lors d'une conférence depuis son fief girondin. Lors de son discours, il a notamment critiqué la radicalisation "du noyau des militants et sympathisants Les Républicains".

Un constat que rejette

Valérie Boyer, députée LR des Bouches-du-Rhône. "Je ne vois pas ce que veut dire radicalisation", souligne l'élue. Aujourd’hui, il y a des Français qui veulent sortir de l’impasse dans laquelle François Hollande nous a mise. Ils ont envie d’un programme pour redresser leur pays, c’est à eux que nous nous adressons. (...) François Fillon est notre candidat, c’est lui qui est légitime et j’espère qu’il ira jusqu’au bout, jusqu’à la victoire."

Les soutiens "vont revenir"

Interrogée, sur les nombreuses défections dans l'équipe du candidat de la droite, Valérie Boyer "pense que les personnes qui sont parties vont revenir, car elles n’ont pas envie comme les Français, de laisser notre pays entre Marine Le Pen ou Emmanuel Macron".

"Ce qui compte dans cette élection", a-t-elle indiqué, "c’est la rencontre d’un candidat avec les Français. On est au-delà des partis." "Si les membres du parti politique veulent venir c’est tant mieux, sinon François Fillon va continuer sa campagne, il va enfin parler du programme, du projet. Je pense qu’il est porté par une vague de fond qui est là depuis plus de trois ans et hier (dimanche) elle s’est confirmée." a-t-elle conclu.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Alain Juppé renonce : "Il a l'impression d'avoir été mené en bateau", explique Nathalie Saint-Cricq
Présidentielle : contre la corruption, l'orchestre qui veut se faire entendre
Présidentielle : Estrosi veut voir Fillon pour "un retrait digne"
Présidentielle : Fillon fait du Trump et du Le Pen
DIRECT. Présidentielle : le comité politique des Républicains renouvelle "à l'unanimité son soutien" à François Fillon

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages