Présidentielle: Nicolas Sarkozy n'est "ni pour, ni contre" une primaire de la droite

·2 min de lecture
Nicolas Sarkozy - AFP
Nicolas Sarkozy - AFP

Candidat malheureux à la primaire de la droite et du centre en 2016, Nicolas Sarkozy est-il favorable à ce système de départage en vue de la présidentielle de 2022? RTL avançait ce mercredi matin que l'ancien président de la République était "pour la primaire faute de mieux", selon un de ses proches. Une position dont la teneur a ensuite été confirmée par Le Figaro.

Pour autant, l'ex-chef de l'État aurait un positionnement moins tranché, selon les informations recueillies par BFMTV, confirmant celles du Parisien.

"Il ne veut pas se mêler de tout cela. Il n’est ni pour, ni contre la primaire. Il dit qu’il faudra trouver une solution si personne ne se détache. C’est tout", a indiqué un membre de son entourage à notre antenne.

"Il n’est pas pour ou contre la primaire - ce que pense Nicolas Sarkozy, c’est qu’il faudra à terme trouver une solution pour départager le candidat. Parce qu’aujourd’hui, le leadership d’un candidat n’est pas une évidence", indiquait une autre source autour de l'ex-dirigeant.

Un rendez-vous avec Leonetti annulé

Il était initialement prévu que Nicolas Sarkozy rencontre Jean Leonetti ce mercredi, chargé par les instances du parti de réfléchir au moyen de désigner un candidat pour la droite en vue de la présidentielle. Un rendez-vous finalement annulé.

Pour l'heure, à droite, cinq candidats sont en lice pour une éventuelle primaire. Il s'agit de Valérie Pécresse, Michel Barnier, Éric Ciotti, Philippe Juvin et Denis Payre. Xavier Bertrand, ex-LR également candidat, refuse de prendre part à un tel scrutin.

"Il y aura une primaire, qu'elle soit ouverte aux militants et sympathisants ou limitée aux seuls militants", a affirmé mardi Jean Leonetti au Figaro, et si Xavier Bertrand la "refuse, il apparaîtra comme une candidature dissidente".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles