Présidentielle : "Je ne suis pas un homme de pagaille", se défend Jean-Luc Mélenchon

franceinfo

"Les Français veulent la stabilité des institutions, je ne suis pas un homme de pagaille", s'est défendu

Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle. Le champion de la France insoumise a ouvert le bal de l'émission "15 minutes pour convaincre", jeudi 20 avril sur France 2, le dernier grand oral des candidats à l'Elysée avant le premier tour de la présidentielle, dimanche 24 avril. Jean-Luc Mélenchon est revenu sur son projet d'assemblée constituante et de VIe République, tout en s'efforçant d'apporter des garanties.

>> Suivez en direct l’émission "15 minutes pour convaincre", l'ultime grand oral des candidats à l'Elysée

Le temps d'écrire et d'adopter cette nouvelle constitution, "le pays [sera] gouverné dans la Ve République et avec les moyens de la Ve République, a détaillé Jean-Luc Mélenchon. Il ne faut pas croire que la France est une bande d'agités, qui à tout moment veulent intervenir et tout chambouler", a-t-il encore déclaré, interrogé sur sa proposition de mettre en place un référendum révocatoire contre le chef de l'Etat. "Il ne faut pas avoir peur du peuple."

Retrouvez cet article sur Francetv info

REPLAY. Présidentielle : revivez le passage de François Fillon dans "15 minutes pour convaincre" sur France 2
REPLAY. Présidentielle : revivez le passage de Jacques Cheminade dans "15 minutes pour convaincre" sur France 2
REPLAY. Présidentielle : revivez le passage de Jean Lassalle dans "15 minutes pour convaincre" sur France 2
REPLAY. Présidentielle : revivez le passage d'Emmanuel Macron dans "15 minutes pour convaincre" sur France 2
Présidentielle 2017 : 15 minutes pour convaincre

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages