Présidentielle: Marine Le Pen se présente comme la candidate de la "grande alternance"

Après l'annonce de sa qualification pour le second tour de l'élection présidentielle, la candidate du Front national a remercié ses électeurs et soutenu que sa candidature était celle de "l'alternance", notamment contre la "mondialisation" qui menace la "civilisation" française.

"Il est temps de libérer tous les Français!" Lors de son discours ce dimanche, peu après l'annonce de sa qualification au second tour, Marine Le Pen s'est présentée comme la candidate de la "grande alternance". 

"Ce n'est pas avec l'hériter de François Hollande que cette alternance tant attendue viendra" a-t-elle fait valoir devant ses partisans réunis dans un gymnase à Hénin-Beaumont. 

Le choix d'une France qui "protège son identité"

Selon la candidate, sa qualification est une "opportunité historique" pour lutter contre la "mondialisation sauvage" qui met, selon elle, en danger la "civilisation française". Elle a donc appelé les électeurs à faire le choix d'une "France qui protège" son "identité" et ses "frontières". 

"Je lance un appel à tous les patriotes à me rejoindre, il en va de l'intérêt supérieur du pays" et de la "survie de la France" a conclut la candidate. 

"Marine! Marine! Marine!" Peu après les premières estimations donnant Marine Le Pen qualifiée pour le second tour de l'élection présidentielle, ses militants ont explosé de joie à Hénin-Beaumont. "On va gagner, on va gagner" se sont-ils écriés. Emmanuel Macron, qui obtient 24% des voix, devant la candidate, donnée à 21,8% selon les estimations à 21 heures, a lui été hué lorsque son portrait est apparu sur les écrans géants. 

Les ralliements autour de Macron? Une "partouze électorale"

Alors que...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages