Présidentielle: Marine Le Pen dit "galérer" à obtenir ses parrainages et ses financements

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Marine Le Pen
    Marine Le Pen
    Femme politique française
Marine Le Pen sur BFMTV-RMC le 12 janvier. - BFMTV
Marine Le Pen sur BFMTV-RMC le 12 janvier. - BFMTV

876450610001_6291401630001

"Nous galérons. Comme beaucoup de candidats nous galérons car le système est totalement grippé", a soutenu la députée du Pas-de-Calais, invitée de Bourdin Direct 2022 ce mercredi sur BFMTV, au sujet des parrainages et du financement de sa campagne.

Marine Le Pen a d'abord expliqué avoir de grandes difficultés à obtenir les 500 signatures de maires nécessaires pour se présenter à la présidentielle, tout comme Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour.

"Plutôt que de rendre les parrainages anonymes, ce qui ne changerait rien sur le plan démocratique, mais éviter que certains utilisent les parrainages pour faire pression les uns sur les autres, les gouvernements successifs laissent filer" a-t-elle déploré, regrettant n'avoir pas suffisamment de temps pour faire campagne sur ses sujets.

Des difficultés pour emprunter

"Nous galérons puisque le gouvernement a rétréci considérablement les capacités de financement donc on est obligés de financer uniquement par des banques européennes", a soutenu la candidate d'extrême droite. 876450610001_6291400119001

Début septembre, elle avait envoyé une lettre à Emmanuel Macron pour lui demander d'"ouvrir" de nouvelles possibilités de financement de la campagne présidentielle, à l'instar des prêts des citoyens. Le président, dans un courrier envoyé fin octobre, n’a pas accédé à sa demande.

Le parti de Marine Le Pen, très endetté, a du mal à se financer auprès des banques. Pour la campagne de 2017, le RN avait notamment eu recours à un prêt russe de 9 millions d’euros, qu’il est toujours en train de rembourser.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles