Présidentielle: Marine Le Pen conclut sa campagne d'entre-deux-tours dans le Pas-de-Calais

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Marine Le Pen lors de son dernier déplacement de campagne à Berck le 22 avril 2022 - DENIS CHARLET / AFP
Marine Le Pen lors de son dernier déplacement de campagne à Berck le 22 avril 2022 - DENIS CHARLET / AFP

876450610001_6304751328001

Des selfies pour terminer. Ce vendredi, Marine Le Pen a terminé sa campagne par un déplacement dans le Pas-de-Calais pendant lequel elle a notamment rencontré des soignants. Au moment de conclure, la candidate d'extrême-droite a eu une pointe d'émotion.

"C'est la dernière image de campagne. Entourée de tous les Français, entourée des jeunes, entourée des retraitées, entourée des enfants qui m'ont d'ailleurs donné beaucoup d'énergie. Merci à tous", a-t-elle déclaré avant de partir.

Elle a également partagé plusieurs messages sur les réseaux sociaux, pour inciter les Français à se déplacer dans les isoloirs ce dimanche, mais aussi pour, à nouveau, remercier ses soutiens. "Durant toute cette campagne, j'ai vu une jeunesse française courageuse, forte et patriote. C'est avec ces forces vives de la nation que je veux redresser notre si beau pays", a-t-elle écrit.

L'écart se creuse entre les deux candidats

À deux jours du second tour, la candidate du Rassemblement national est toujours donnée perdante dans les sondages. Selon notre enquête Opinion 2022, réalisée par Elabe pour BFMTV, L'Express et notre partenaire SFR et publiée ce vendredi, elle récolterait 44,5% des voix contre 55,5% pour Emmanuel Macron. Un écart qui s'est creusé depuis le 10 avril et sa qualification pour ce second tour.

Dans un dernier effort de campagne, Marine Le Pen a annoncé avoir saisi la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de l'élection présidentielle à cause d'un SMS diffusé par l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron. Selon elle, ce message relayait "des fake news". "Cette tromperie est de nature à altérer la sincérité du scrutin", affirme-t-elle.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles