Présidentielle : Marine Le Pen change de ton sur la question du voile

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© JULIEN DE ROSA / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Marine Le Pen était en déplacement hier en Eure-Et-Loir, à Saint-Rémy-sur-Avre. Elle s’est exprimée notamment sur la question du voile et a laissé voir un changement de vocabulaire. Avant ce déplacement, vendredi lors d'une interview, Marine Le Pen parlait du voile en ces termes : "Je dis que le voile est imposé par les islamistes. Et moi, je ne l'admets pas. Je pense que l'interdiction du voile est essentielle".

"Il y aura de toute façon des débats"

Réinterrogée sur le sujet samedi lors de son déplacement à Saint-Rémy-Sur-Avre, elle livre une réponse plus nuancée : "Ce sont des problèmes qui sont des problèmes complexes. J'en suis parfaitement consciente de cela, je ne suis pas obtuse. Il y aura de toute façon des débats. L'Assemblée nationale aura son mot à dire. Et je rappelle que grâce à mon référendum d'initiative citoyenne, 500.000 citoyens peuvent demander à faire voter les Français sur l'abrogation d'une loi qui leur déplaît. Je ne peux pas faire plus démocratique que ce fonctionnement-là", a-t-elle déclaré.

>> LIRE AUSSI - Présidentielle : Marine Le Pen en terrain conquis à Saint-Rémy-sur-Avre en Eure-et-Loir

Marine Le Pen lisse les traits

Si sur le fond Marine le Pen ne change pas de ligne, elle veut toujours interdire le foulard islamique, elle semble opérer une inflexion et laisse la porte ouverte au débat. Tout au long de la semaine, Emmanuel Macron a utilisé l’angle du voile pour attaquer la candidate Rassemblement National.

>> LIRE AUSSI - Marin...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles