Présidentielle : Marine Le Pen appelle à la mobilisation

France 3


Marine Le Pen, à Perpignan (Pyrénées-Orientales), ce samedi 15 avril, dans la ville de son compagnon, Louis Alliot. Pas de prise de risques, ici, le vote FN est en progression. Principale cible de la candidate, encore et toujours, Emmanuel Macron, qu'elle accuse de complaisance avec le communautarisme. Une campagne dont la dynamique semble s'essouffler. Marine Le Pen stagne dans les sondages, elle en appelle à la mobilisation. "Chacun, vous devez convaincre un indécis ou prendre un abstentionniste par la main afin de doubler le sursaut patriote dans les urnes", a harangué Marine Le Pen.

Un rassemblement des droites

Mais en ce jour de meeting dans la cité catalane, les adversaires de la candidate du Front national veulent aussi se faire entendre. Il reste à Marine Le Pen une semaine pour convaincre. Cet après-midi, ses soutiens ont lancé un appel au rassemblement des droites. Objectif : la victoire au second tour.

Retrouvez cet article sur Francetv info

RECIT FRANCEINFO. Comment la droite catholique est devenue omniprésente dans la campagne de François Fillon
Sens commun au gouvernement ? François Fillon "perdu, isolé" "radicalise sur la droite extrême"
Présidentielle : s'il est élu, Philippe Poutou supprimerait le défilé du 14-Juillet et transformerait l'Elysée en musée
Tirailleurs sénégalais : la reconnaissance de la France
Présidentielle : qui sont les électeurs de François Asselineau ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages