Présidentielle: Ménard propose à Zemmour et Le Pen de "discuter"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le maire de Béziers proche du Rassemblement national Robert Ménard, également ami d'Eric Zemmour, a proposé vendredi que Marine Le Pen et le polémiste viennent "discuter" dans sa ville, proposition acceptée par ce dernier et pas écartée par la candidate à l'Elysée.

La cheffe du RN et le journaliste controversé de CNews, pour qui Mme Le Pen "ne gagnera jamais" en 2022 et qui pourrait aussi se présenter, "sont suicidaires. Il faut qu'ils arrêtent de se tirer dans les pattes les uns et les autres", a affirmé sur BFMTV et RMC M. Ménard.

"Marine et Eric, je leur dis: +venez à Béziers, et on discute+, parce que je suis ami avec les deux", a ajouté l'édile qui a renouvelé sa proposition dans un tweet, auquel Eric Zemmour a répondu qu'il "acceptait l'invitation" et "débattrait volontiers avec Marine Le Pen".

L'entourage de Marine Le Pen, interrogé par l'AFP, a indiqué pour sa part que la candidate "n'avait jamais refusé de discuter avec quiconque" en faisant remarquer que la proposition de M. Ménard portait sur une "discussion autour d'une table" mais pas sur "un débat".

Le maire de Béziers a appelé à voter en 2022 pour Marine Le Pen, malgré son "entourage (qui) est un vrai problème pour elle".

"Je crois qu'elle a changé. Elle a évolué. Aujourd'hui, elle est moins doctrinaire, plus ouverte (...), plus raisonnable", a fait valoir Robert Ménard, qui vient de publier un livre de conseils à la dirigeante d'extrême droite intitulé "Chère Marine, ce qu'elle doit faire pour gagner" (éditions La Nouvelle Librairie).

M. Ménard, qui avait un temps poussé Eric Zemmour à se présenter, considère désormais que ce dernier peut "faire perdre (son) camp". "Je pense qu'il n'est pas capable de réussir le passage entre polémiste et chef de l'Etat", ce qui n'est "pas tout à fait la même chose", a-t-il redit.

are/jk/jlo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles