Présidentielle: ménage à quatre inédit à huit jours du premier tour

La Fnath, association des accidentés de la vie, demande aux candidats de mieux indemniser le handicap et les victimes du travail.

Les sondages jouent tous la même partition à moins de dix jours du premier tour de la présidentielle. Tous instituts confondus, les sondeurs continuent à placer Emmanuel Macron et Marine Le Pen en tête des intentions de votes mais relèvent l'essoufflement de leur dynamique. Derrière eux, Jean-Luc Mélenchon bouscule les schémas attendus et s'invite comme un candidat crédible pour accéder au second tour du scrutin, passant, dans de nombreuses études d'opinions, devant François Fillon, qui pourtant grappille un nouveau pourcentage. Qu'on se le dise, quatre prétendants au duel final de l'élection présidentielle, c'est inédit après 50 ans d'élection du président de la République au suffrage universel. 

Plusieurs sondages, un même tableau (ou presque)

Ce jeudi, un sondage Elabe pour les Echos donnait d'abord la photo suivante: Emmanuel Macron en tête avec 23,5% des intentions de votes, devant Marine Le Pen à 22,5%, puis François Fillon donné à 20%, suivi de près par Jean-Luc Mélenchon à 18,5% et enregistrant la plus forte hausse (+1,5 point depuis le précédent baromètre). Ce vendredi, les contours de la confrontation étaient plus nets encore. Selon Ipsos-Sopra Steria pour Le Monde, Emmanuel Macron et Marine Le Pen font tous deux la course en tête à 22%, malgré une chute de deux points. Jean-Luc Mélenchon les poursuit, fort de ses 20% (+1,5 point), devançant François Fillon (19%,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages