Présidentielle : Mélenchon va parler du monde d'après avec un meeting "immersif et olfactif"

·1 min de lecture
© Sipa

Il n'a pas voulu mettre un seul petit doigt dans le processus de la primaire populaire. "Battez-vous entre vous et laissez-moi tranquille", lançait Jean-Luc Mélenchon dès la mi-décembre. "Qu'on me laisse tranquille! (...) Vous voulez qu'on mette nos idées à la poubelle pour s'unir?", a-t-il répété jeudi dans les colonnes de Libération. En lice depuis novembre 2020, le leader de La France insoumise, qui a publié son programme réactualisé il y a deux mois, entend rester le plus loin possible des affres du moment. "Notre force, c'est qu'on a un candidat, un programme et une stratégie", appuie son directeur de campagne, l'eurodéputé Manuel Bompard. "Ce n'est pas 300.000 militants qui vont peser sur le cours des choses, renchérit le député Alexis Corbière à propos de la primaire populaire. Ils cherchent des raccourcis. On ne gagne pas en se mettant d'accord entre partis mais en faisant une campagne de fond!"

"

Cela va nous permettre de ressentir des émotions

"

Pour Jean-Luc Mélenchon, le premier grand rendez-vous de cette nouvelle année se déroule ce dimanche après-midi au parc des expositions de Nantes (Loire-Atlantique). Après les hologrammes de 2017 et la réalité augmentée de 2021, l'insoumis y tiendra un meeting "immersif et olfactif" dans une structure de 50 mètres de largeur sur 6 mètres de haut, entièrement recouverts d'écrans permettant la diffusion d'images à 360 degrés. Des effluves de parfums naturels traverseront la salle à deux reprises. "C'est une première mondial...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles