Présidentielle: Lassalle dans le viseur du Conseil constitutionnel après sa mise en scène au 2nd tour

·2 min de lecture
Jean Lassalle le 24 avril à la sortie du bureau de vote où le député a mis en scène son abstention. Ce qui pourrait lui valoir des sanctions (Photo: GAIZKA IROZ via AFP) (GAIZKA IROZ via AFP)

L'ancien candidat à l'élection présidentielle a mis en scène son abstention lors du second tour de la présidentielle pour dénoncer une élection "indigne" selon lui.

POLITIQUE - Jean Lassalle savait qu’il se “mettait en danger” en se déclarant “abstentionniste devant l’urne” dimanche 24 avril. Les retombées n’ont pas tardé : la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle (CNCCEP) a saisi le Conseil constitutionnel, rapportent RTL et Le Parisien ce lundi 25 avril.

Avant le second tour, Jean Lassalle avait fait savoir qu’il voterait blanc. Puis, il a changé d’avis. Dimanche, l’ancien candidat à la présidentielle s’est filmé devant l’urne où, au moment de glisser son enveloppe, il décide finalement de s’abstenir. “Je me suis dit que le vote blanc n’était plus à la hauteur”, explique-t-il. Sauf que cette mise en scène contrevient au Code électoral.

Mentionné dans le procès-verbal du bureau de vote de Lourdios-Ichère, le geste de Jean Lassalle fait désormais l’objet d’une saisie du Conseil constitutionnel, sur demande de la CNCCEP. Contactée par Le Parisien, la Commission estime qu’il s’agit d’un “incident majeur” qui enfreint l’interdiction de toutes discussions et toutes délibérations à l’intérieur des bureaux de vote.

Le code électoral définit plusieurs types d’infractions. Les sanctions peuvent prendre la forme d’amendes, allant de 3750 à 75.000 euros, assorties de peines de prison selon la gravité de l’acte commis. Le Conseil constitutionnel devra donc d’abord caractériser l’infraction dont Jean Lassalle s’est rendu coupable avant de se prononcer. Selon franceinfo, la décision des Sages devrait être annoncée mercredi 27 avril, dans la foulée de la proclamation des résultats officiels.

Jean Lassalle a sans surprise échoué à se qualifier pour le second tour de l’élection présidentielle. Il a cependant obtenu 3% des suffrages exprimés -un peu plus d’un million de voix- son meilleur score de ses trois candidatures à l’Élysée.

À voir également sur Le HuffPost: Résultat de Jean Lassalle: le Béarnais obtient environ 3% des voix à la présidentielle 2022

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Présidentielle française : l'inclassable Jean Lassalle, le héraut des campagnes

LIRE AUSSI :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles