Présidentielle: LaREM va distribuer 101 tracts pour défendre le bilan économique d'Emmanuel Macron

·2 min de lecture
Le nouveau tract de la majorité présidentielle vantant le bilan économique du quinquennat d'Emmanuel Macron. - BFMTV
Le nouveau tract de la majorité présidentielle vantant le bilan économique du quinquennat d'Emmanuel Macron. - BFMTV

101 tracts seront distribués ce week-end sur les marchés du pays par La République en marche pour vanter le bilan économique d'Emmanuel Macron, a appris BFMTV ce mercredi.

Un tract différent par département détaillera le bilan national et local d’Emmanuel Macron en terme économique et de pouvoir d’achat. Après le document "5 ans de plus", le parti majoritaire poursuit le service après vente du quinquennat du chef de l'État, cette fois-ci au plus près des territoires. 700.000 exemplaires vont au total être distribués.

"Depuis 13 ans, le chômage n'a jamais été aussi bas"

La majorité salue dans ce document l'action du président "pour que le travail paie mieux" avec des mesures comme l'augmentation de la prime d'activité, la suppression des impôts et des charges sur les heures supplémentaires et les pourboires ou encore la réforme de l'assurance chômage.

L'autre axe défendu par LaREM est le bilan du quinquennat en matière de travail, "pour que chacun ait un emploi". La majorité affirme ici que "depuis 13 ans, le chômage n'a jamais été aussi bas" en France met en avant la mise en place de l'application "Mon compte formation" qui accorde 500 euros par an pour chaque salarié pour se former.

Sur le secteur industriel, la majorité présidentielle affirme que la France est "maintenant le pays le plus attractif d'Europe" et qu'elle dispose d'enteprises "plus compétitiuves grâce aux baisses des impôts et des charges", le tout accompagné du plan de relance économique d'un montant de 100 milliards d'euros sur deux ans.

Défense du "quoi qu'il en coûte"

La République en marche n'en oublie pas le "quoi qu'il en coûte" initié par le président à savoir la mobilisation de tous les moyens financiers nécessaires pour contrer les répercussions économique du coronavirus. Activité partielle, fonds de solidarité, plan "1 jeune 1 solution"... Des mesures instaurées pour contenir l'impact du Covid-19 sur le marché du travail et l'activité du pays.

"Un ensemble d'aides qui "non seulement nous a permis de protéger nos entreprises et nos emplois, mais a préservé le pouvoir d’achat de nombre de Français", a déclaré en juillet dernier le président, des propos repris dans le tract majorité présidentielle.

Si le chef de l'État n'est pas encore officiellement candidat à un second mandat, le mouvement présidentiel entend bien mobiliser les militants et les électeurs à moins de sept mois du premier tour de la présidentielle.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles