Présidentielle : l'appel des avocats à voter Emmanuel Macron au second tour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Voici leur tribune : « Avocats, notre attachement aux valeurs républicaines et à l’État de droit est indéfectible et nous empêche de rester indifférents au sort de notre pays et de ses justiciables.

Marine Le Pen, par ses revendications identitaires contraires à notre histoire, à nos valeurs, à notre Constitution, cherche à remettre en cause notre pacte républicain.

Derrière la “préférence nationale” au cœur de son projet, se dessine l’instauration d’une discrimination légale entre nationaux et étrangers. Si Marine Le Pen était élue, c’est l’égalité de toutes et tous devant la loi qui serait bafouée.

En proposant de généraliser les peines planchers, de supprimer toute possibilité de réduction et d’aménagement de peine, de rétablir la perpétuité réelle, Marine Le Pen fait fi des valeurs humanistes dont nous, avocats, sommes les premiers garants. Sans compter que son refus de personnaliser les peines et sa volonté de multiplier les incarcérations et les sorties sèches n’auront d’autres conséquences qu’une augmentation de la récidive et de l’insécurité.

"

Si Marine Le Pen promet de “respecter” la loi et la Constitution, elle entend surtout les changer profondément pour porter atteinte aux droits fondamentaux

"

En appelant à une diminution de la marge de manœuvre des magistrats, son ambition est de créer un État autoritaire et de réduire drastiquement la force du pouvoir judiciaire, sur lequel reposent nos libertés.

Ne nous leurrons pas. Si Marine Le Pen promet de “respecter” la lo...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles