Publicité

Présidentielle : l’enquête visant Valérie Pécresse classée sans suite

La justice épargne Valérie Pécresse de poursuites. L’enquête visant l’ancienne candidate LR (Les Républicains) à l’élection présidentielle a été classée sans suite, selon une information révélée par franceinfo, mercredi, et confirmée par l’intéressée sur le réseau social X. En septembre 2022, le parquet avait ouvert une enquête pour « détournements de fonds publics » à la suite d’un signalement adressé par l’écologiste Julien Bayou.

L’ancien secrétaire national d’Europe Écologie Les-Verts, également élu au conseil régional d’Ile-de-France, avait accusé la présidente de la région francilienne de « financement illégal de campagne électorale », d’ « abus sociaux » et « de prises illégales d’intérêts ». À l’époque de la missive de l’écologiste, en avril 2022, l’entourage de la candidate du parti avait nié les faits, évoquant une « dénonciation calomnieuse ».

Une deuxième enquête en cours

Mercredi, Valérie Pécresse s’est réjouie de « voir son honneur lavé » des « attaques infamantes des Verts » lors de la campagne présidentielle. Elle a également déclaré espérer « une condamnation exemplaire » à l’égard d'Europe Écologie-Les Ver...


Lire la suite sur LeJDD