Présidentielle : Jean-Luc Mélenchon passe le cap des 150 000 parrainages citoyens qu'il s'était fixé pour être candidat

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Pas de surprise. Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France insoumise (LFI), a atteint jeudi 12 novembre en fin de journée "plus de 150 000 parrainages", le seuil qu'il s'était fixé pour pouvoir se présenter à la présidentielle de 2022, a-t-on appris auprès de LFI.

Ces parrainages doivent toutefois encore être validés par huissier, "la semaine prochaine", a-t-on précisé de même source. "La barre des 150.000 n'est pas une fin en soi, les gens peuvent continuer à signer pour soutenir la candidature et la campagne 'Nous sommes pour'", a-t-on ajouté.

Une candidature qui ne fait pas l'unanimité à gauche

Jean-Luc Mélenchon avait "proposé" dimanche sa candidature à la présidentielle en la conditionnant à une "investiture populaire" de 150 000 signatures afin d'asseoir une position fragilisée par rapport à 2017.

Ce chiffre "n'a pas été pris au hasard", a expliqué le député Éric Coquerel sur RFI, mais s'inspire du "rapport Jospin qui proposait une alternative" au système des 500 parrainages d'élus. Une proposition de loi a été déposée en ce sens par LFI, a rappelé le député de Seine-Saint-Denis.

La déclaration de candidature de Jean-Luc Mélenchon a été accueillie avec froideur, voire hostilité, par les autres partis de gauche, qui ambitionnent d'opposer un concurrent au chef des Insoumis. Le premier secrétaire Olivier Faure a ainsi estimé qu'Emmanuel Macron a dû "s'ouvrir une bonne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi