Présidentielle : Jean Leonetti (LR) plaide pour une primaire ouverte à droite

·1 min de lecture

Le maire LR d'Antibes Jean Leonetti, qui présentera mardi aux Républicains ses pistes pour départager les candidats à la présidentielle, a plaidé pour une primaire ouverte de la droite et du centre, dans une interview au Journal du Dimanche (JDD). "Nous devons trouver un système" pour "départager" les candidats potentiels et cette sélection "ne peut qu’être ouverte", a affirmé Jean Leonetti.

Car "si nous décidions d’interroger nos seuls militants LR, comment pourrions-nous demander à Valérie Pécresse, Xavier Bertrand ou nos amis centristes d’y participer?", a-t-il ajouté, alors que la direction de LR est réticente à toute primaire, synonyme selon elle de divisions, et espère l'émergence d'un candidat naturel.

"Ce n’est pas parce qu’on part avec un peu d’avance qu’on ne peut pas être rattrapé"

Pour Jean Leonetti cette fois "le départage ne doit pas donner lieu à une compétition négative" : il faut que le vainqueur "n’exclue pas les autres et que tous forment in fine une équipe" pour porter "ensemble" le projet présidentiel.

À la question d'une éventuelle participation d'Éric Zemmour, Jean Leonetti a assuré que "ne pourront être candidats que les personnalités de notre famille de pensée de la droite et du centre validées par un système de parrainages". De plus "le nombre de candidats devra rester raisonnable".

Selon un sondage Ifop publié par le JDD, 46% des sondés estiment que Xavier Bertrand "ferait un bon candidat" de la droite pour 2022, suivi de Valérie Pécresse (42%), Franç...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles