Présidentielle: plusieurs candidats envisagent une jauge pour leurs meetings

·3 min de lecture
Meeting de la candidate PS à la présidentielle Anne Hidalgo, le 12 décembre 2021 à Perpignan - Lionel BONAVENTURE © 2019 AFP
Meeting de la candidate PS à la présidentielle Anne Hidalgo, le 12 décembre 2021 à Perpignan - Lionel BONAVENTURE © 2019 AFP

Pas de consensus sur la question. Alors que la mise en place de jauges pour les grands rassemblements, annoncée ce lundi par Jean Castex, ne concerne pas les meetings politiques (ainsi que les lieux de culte), les différents candidats à l'Élysée sont divisés sur la question. Certains ont décidé de l'appliquer de leur propre initiative, comme la majorité présidentielle, d'autres refusent.

En mai dernier, le Conseil constitutionnel avait exclu les activités politiques, syndicales et cultuelles du champ d'application du pass sanitaire. Pour la question des jauges, il revient aux partis politiques eux-mêmes de décider de l'application de la mesure lors des meetings de campagne. Face à cette question, qui a suscité quelques contestations notamment sur les réseaux sociaux, LaREM a appelé à un "esprit de responsabilité".

· Pas de jauges pour les meetings de Zemmour, Le Pen et Mélenchon

"Nous n'allons rien changer à notre agenda des quatre prochains mois et nous ferons des meetings de toutes les tailles", explique Olivier Ubéda, directeur national des évènements du candidat d'extrême droite Éric Zemmour (Reconquête!), estimant que "plus il y a de monde, mieux ce sera".

"Le Conseil constitutionnel a été très clair là-dessus: masque obligatoire et pass sanitaire recommandé. (...) Ensuite, chaque candidat fait comme il veut", rappelle-t-il.

L'idée d'instaurer des jauges est également rejetée par d'autres prétendants à l'Élysée. "La question ne se pose pas", a ainsi écarté Sébastien Chenu, député et porte-parole du Rassemblement national, sur Europe 1. Ce qui "n'empêche pas de prendre un certain nombre de dispositions", précise néanmoins la candidate Marine Le Pen.

Même son de cloche du côté de la France Insoumise pour les meetings de Jean-Luc Mélenchon où "il serait problématique d'instaurer une jauge", selon Éric Coquerel, interrogé sur RMC. Le député estime ne pas vouloir appliquer les "mesures liberticides" de l'exécutif.

876450610001_6289048893001

· LaREM, Hidalgo, Jadot et Pécresse limiteront l'affluence

"Quel serait un candidat qui voudrait accéder à la fonction suprême et qui ne serait pas en capacité de protéger les gens qui sont avec lui présents?", s'est interrogé ce mardi sur France Info Thierry Solère, député LaREM.

Dans un souci de cohérence, la majorité présidentielle appliquera les jauges fixées pour les autres événements (2000 personnes maximum en intérieur et 5000 en extérieur) lors des meetings du chef de l'État Emmanuel Macron, pas encore officiellement candidat à sa réélection.

Cet élan sera notamment suivi par la candidate du PS Anne Hidalgo qui entend suivre "les recommandations du gouvernement".

De la même manière, les écologistes assurent avoir prévu des "évènements plus petits, en extérieur, plutôt dans des jauges réduites ou dans des formats numériques", a expliqué ce mercredi sur RTL Marine Tondelier, porte-parole du candidat EELV Yannick Jadot.

D'autres n'ont pas attendu les annonces du gouvernement pour prendre des précautions. Le 11 décembre, Valérie Pécresse avait déjà annulé une grande réunion publique prévue à la Porte de Versailles au profit d'un rassemblement plus modeste.

"Nous avons toujours respecté les règles sanitaires et continueront de le faire", explique Geoffroy Didier, directeur de la communication de la candidate LR.

Comme l'a rappelé Olivier Véran lors de son audition ce mercredi, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin réunira une concertation sur l’organisation de la présidentielle, en présence de toutes les formations politiques, sur fond de crise sanitaire.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles