Présidentielle : incompréhension dans le fief de Nicolas Dupont-Aignan après son ralliement à Marine Le Pen

France 2
Présidentielle : incompréhension dans le fief de Nicolas Dupont-Aignan après son ralliement à Marine Le Pen

Des sifflets au pied de la mairie. Pour ces habitants de la commune d’Yerres (Essonne),

le choix de leur maire, Nicolas Dupont-Aignan, est incompréhensible. A l'initiative d'habitants de la commune, une centaine de personnes s'est réunie devant l'Hôtel de ville, répondant à un appel lancé sur les réseaux sociaux.

Beaucoup se sentent trahis. "Il se dit gaulliste et il se met avec le FN. Je ne comprends pas. Je suis atterrée", livre une habitante. Honte, déception, les mots sont les mêmes sur ce marché de la commune, même si certains comprennent la position de leur maire.

Un parti divisé

Ce samedi 29 avril, le parti de Nicolas Dupont-Aignan apparaît lui aussi divisé. Dominique Jamet, son vice-président annonce son départ. "J'ai démissionné dès hier, à l'annonce de cette alliance et je ne suis pas le seul à avoir démissionné. Ce parti, Debout la France, comptait jusqu'à hier quatre vice-présidents, trois sur quatre ont démissionné", explique-t-il.

Dans la classe politique, les réactions se multiplient. François Bayrou, soutien d'Emmanuel Macron, dit avoir honte. Alain Juppé, lui, parle d'une trahison.

Retrouvez cet article sur Francetv info

DIRECT. Présidentielle : Hollande appelle à "prendre le bulletin Macron" pour "écarter" l'extrême droite
Emmanuel Macron : en campagne dans la Vienne
La réaction d'Emmanuel Macron à l'accord N. Dupont-Aignan/ M. Le Pen
M. Le Pen/ N. Dupont-Aignan : les clauses de l'accord
Euro, éthique, handicap... Ce qu'il faut retenir de l'accord entre Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages