Présidentielle : pour Hollande, c'est "deux conceptions de la France" qui s'affrontent lors du débat de mercredi

franceinfo avec AFP et Reuters

"Deux conceptions de la France" s'affronteront lors du débat du mercredi 3 mai entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron, a déclaré François Hollande à quelques heures du duel télévisé organisé à quatre jours du second tour du

scrutin présidentiel.

"C'est un débat qui est très particulier puisque c'est le premier débat entre un candidat qui représente l'ensemble de la République et une candidate d'extrême droite", a expliqué le président de la République, interrogé en marge d'un déplacement dans le 17e arrondissement de Paris.

"Rien n'est fait"

A propos du second tour, "on ne doit pas considérer le résultat comme acquis. Rien n'est fait, rien n'est joué, a-t-il averti. Et c'est la démocratie qui doit dire son mot." "J'attends des Français qu'ils prennent conscience de ce qui est en cause aujourd'hui. Cela ne veut pas dire qu'ils ont à adhérer à un projet pour l'instant, certains le feront. Ce qui est important, c'est d'écarter une conception de la France qui n'est pas la nôtre", a jugé François Hollande.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Présidentielle : la stratégie de Marine Le Pen pour le débat de l'entre-deux-tours
VIDEO. "La France sera gouvernée par une femme : ce sera ou moi, ou Madame Merkel", raille Marine Le Pen
VIDEO. "Arrêtez tous les deux !" : quand Nathalie Saint-Cricq tente d'interrompre le brouhaha entre Le Pen et Macron pendant le débat sur France 2 et TF1
Présidentielle : qu'attendent les Français du débat de ce soir ?
Présidentielle : dans une tribune, 171 médecins sortent de leur réserve et appellent à dire non à Marine Le Pen

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages