Présidentielle: Hollande adoube Macron à Bruxelles pour faire barrage au Front national

Le président de la République a publiquement soutenu Emmanuel Macron ce samedi, lors du dernier sommet européen de son quinquennat, à Bruxelles. François Hollande alerte également contre le "risque majeur de l'extrême droite" à l'Elysée. 

Il est adoubé par le président de la République. François Hollande a appelé, ce samedi, à "prendre un bulletin Macron" au second tour de la présidentielle, pour barrer la route à la candidate du Front national, Marine Le Pen.

"Ca ne devrait pas être un sujet de discussion pour les forces républicaines: On prend le bulletin Macron et on considère que c'est le bulletin qui empêche l'extrême droite" d'arriver au pouvoir, a lancé François Hollande.

Jusqu'à peu, François Hollande émettait régulièrement des réserves sur son ancien protégé, qui s'était brutalement émancipé de sa tutelle pour briguer l'Elysée. Lors d'une conférence de presse à l'issue du dernier sommet européen de son quinquennat, il a longuement mis en garde contre "le risque majeur" de voir la candidate d'extrême droite accéder à la présidence de la République.

Alliance entre Le Pen et Dupont-Aignan: Hollande dénonce un subterfuge

Selon les sondages, l'écart se ressert entre Marine Le Pen, qui serait désormais en mesure de rallier 41% des suffrages, contre 59% au candidat d'En Marche!. L'alliance ce scellée samedi entre la présidente du FN et le chef du parti souverainiste Debout La France, Nicolas Dupont-Aignan, pourrait lui apporter un renfort substantiel.

Au 1er tour, Nicolas Dupont-Aignan, qu'elle compte nommer Premier ministre en cas de victoire, avait obtenu 4,7% des voix. Alors que les deux alliés ont conclu...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages