Présidentielle : Guillaume Peltier, ex-numéro 2 des Républicains, rallie Éric Zemmour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le député LR Guillaume Peltier rejoint Éric Zemmour.
Le député LR Guillaume Peltier rejoint Éric Zemmour.

C?est un (petit) coup de tonnerre à droite. Invité du Grand Rendez-Vous dimanche 9 janvier, diffusé par Europe 1 et CNews, le député des Républicains (LR) Guillaume Peltier a annoncé avoir fait le choix de rallier Éric Zemmour. Au micro d?Europe 1, l?élu du Loir-et-Cher a indiqué avoir longtemps réfléchi avant de « clarifier sa position sur la présidentielle ». Une décision qu?il affirme avoir prise « avec beaucoup de gravité et d?enthousiasme ».

« C'est un tournant dans la campagne, se réjouit-on à la suite de cette annonce dans les rangs de l'équipe d'Éric Zemmour. Il ouvre le chemin à ceux qui ont voté Éric Ciotti à la primaire. » Dès lundi, il devrait être désigné comme porte-parole de la campagne et aussi de Reconquête !, le mouvement lancé par le polémiste.

Selon Guillaume Peltier, ce choix est logique compte tenu de ses précédents engagements politiques : « J?ai été numéro deux des Républicains, porte-parole de Nicolas Sarkozy », rappelle-t-il, avant de brocarder Valérie Pécresse, qu?il estime bien trop proche d?Emmanuel Macron. « Je crois qu?au nom des 40 % des adhérents LR qui ont voté comme moi pour Éric Ciotti, j?ai décidé de soutenir Éric Zemmour pour qu?il soit notre prochain président de la République. »

Villepinte a convaincu

Passé par le Front national de Jean-Marie Le Pen dans sa jeunesse, Guillaume Peltier était, jusqu?à récemment, le vice-président des Républicains. Il avait été démis de ses fonctions par le président des Républicains, C [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles