Présidentielle : "Le Front national, c'est le parti de l'anti-France", lance Emmanuel Macron

franceinfo

"Le Front national, c'est le parti de l'anti-France." Lundi 1er mai, Emmanuel Macron, en meeting à Paris, porte de La Villette, a répondu aux attaques de sa rivale, Marine Le Pen. La candidate du Front national avait, elle aussi, tenu

un meeting près de Paris un peu plus tôt dans la journée. "Avec sa grossièreté bien connue", la candidate du Front national "a parfaitement résumé la situation" en disant "c'est En marche ou crève", a lancé Emmanuel Macron. "Elle a raison : En marche, c'est nous !"

"A la minute où nous aurons quitté l'Union européenne, quitté l'euro, dévalué la monnaie, fermé les frontières, abandonné les alliances, ruiné le crédit du pays... Nous n'en sortirons pas indemnes. Nous n'en retrouverons pas nos bases et nos forces. Le Front national, c'est le parti de l'anti-France", a ajouté Emmanuel Macron, sous les applaudissements de plusieurs milliers de militants.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Rassemblements du 1er mai : les manifestants divisés sur le second tour
"Un geste envers les Insoumis" : la réponse d'Emmanuel Macron
Meeting à La Villette : Emmanuel Macron offensif contre le FN et rassembleur
Meeting à Villepinte : Marine Le Pen étrille Macron, "candidat de la finance"
Italie : le retour de Matteo Renzi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages