Présidentielle : François Hollande soutient timidement Emmanuel Macron

France 3

Pour François Hollande, terminé les sous-entendus. Face à la percée de Jean-Luc Mélenchon, le président n’y tient plus et parle enfin de la campagne présidentielle. Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire Le Point, le président déclare : "Il y a un péril face aux simplifications, face aux falsifications, qui fait que l’on regarde le spectacle du tribun plutôt que le contenu de son texte". Dans le camp de

Jean-Luc Mélenchon, on analyse cette déclaration comme un soutien à Emmanuel Macron.

Une préférence pour Macron

"Je crois qu’ils ont peur, il y a une vague populaire qui se lève. Plus ils s’inquiètent, plus ça veut dire que nous sommes en train de réaliser ce que nous souhaitons", se félicite Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon. D’après Franz-Olivier Giesbert, qui a rencontré le chef de l’État, le président ne cache plus sa préférence pour son ancien ministre de l’Économie.

Retrouvez cet article sur Francetv info

DIRECT. Présidentielle : Marine Le Pen est l'invitée des "4 Vérités" sur France 2
À Notre-Dame-des-Landes, le vote des zadistes balance entre l'abstention, Hamon et Mélenchon
Le QG de campagne de Marine Le Pen visé par une tentative d'incendie sans gravité
Cyberstratège, Sanders et brouille au PS : qui est Sophia Chikirou, la communicante qui souffle à l'oreille de Mélenchon ?
Piketty, Généreux, Sapir… Qui sont les "experts économiques" qui investissent la campagne présidentielle ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages