Présidentielle française: le parti LR lave son linge sale en public

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que beaucoup prédisent une grosse tempête au sein des Républicains dès le lendemain du second tour de l'élection présidentielle, de forts remous se sont déjà fait sentir ce vendredi entre plusieurs cadres de LR.

Adopter la charte graphique de la campagne d'Emmanuel Macron pour lui afficher son soutien sur internet, à 48 heures du second tour, c'est un peu osé pour un élu Les Républicains. Encore plus quand on est trésorier du parti. C'est ainsi que Daniel Fasquelle s'est attiré les foudres de plusieurs de ses collègues à droite, rapporte Lucile Gimberg, journaliste au service politique de RFI

Aurélien Pradié, secrétaire général de LR, l'a par exemple invité, sur Twitter, à devenir « trésorier du comité de la lèche » au président sortant. Des insultes inacceptables pour Daniel Fasquelle qui dément avoir rallié Emmanuel Macron.

Au-delà du cas Fasquelle, cette passe d'armes publique entre cadres LR montre la fébrilité qui règne à droite après l'échec à la présidentielle. Et elle annonce les déchirements à venir.

Les 101 députés LR – premier groupe d'opposition à l'Assemblée durant ce quinquennat – tremblent de perdre leurs sièges lors des législatives de juin prochain. Pour sauver leur peau, une vingtaine d'entre eux pourraient répondre aux appels du pied de la Macronie et s’arrimer au président s'il est réélu. La seule façon de survivre, au contraire, c'est de rester indépendants, martèlent de leur côté d'autres figures du parti.

► À lire aussi : Présidentielle française: ce qu'il faut retenir du débat Macron-Le Pen

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles