Présidentielle française: Emmanuel Macron, «déterminé» à gagner dimanche, pense à l'étape d'après

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron se rend, aujourd’hui vendredi 22 avril à Figeac, dans le Lot, pour son dernier déplacement de campagne avant le second tour où il joue sa réélection. Le président-candidat veut se battre jusqu'au dernier moment mais commence aussi à se projeter sur l'après-24 avril.

Gagner dimanche, c'est le seul objectif affiché par Emmanuel Macron lors de son avant-dernier déplacement de campagne à Saint-Denis. Il a expliqué dans quel état d'esprit il abordait le sprint final de la campagne : « Moi, je suis déterminé, concentré, engagé et, pour moi, rien n’est joué. Les Françaises et les Français feront leur choix le 24 avril. Rien n’est joué et moi j’appelle toutes celles et ceux qui me soutiennent à redoubler d’énergie, d’effort pour convaincre le maximum de Françaises et de Français ».

Penser à l'après

Ne rien lâcher même si les sondages le donnent gagnant. Ça n'empêche pas de penser à ce qu'il faudra faire en cas d'élection, d'autant que d'autres affichent déjà leurs ambitions comme Jean-Luc Mélenchon qui se voit Premier ministre. Une hypothèse prématurée selon Emmanuel Macron : « Pour filer la métaphore sportive, c’est toujours mieux quand on est à la veille de la demi-finale de ne pas tout de suite faire la feuille de match de finale ».

Ne fermer aucune porte

Mais si le 25 avril, Emmanuel Macron est toujours président il sait ce qu'il doit faire : « La responsabilité du lendemain, c’est d’en tirer les conséquences si les Françaises et les Français me font confiance. Cela veut dire que nous devons, si on veut réunifier le pays, aussi avoir une posture d’écoute, d’ouverture, d’ambition élargie qui doit se poursuivre ». Emmanuel Macron ne veut fermer aucune porte avant le vote de dimanche.

À lire aussi : Présidentielle française: Macron drague la gauche à Saint-Denis, Le Pen tient meeting à Arras

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles