Présidentielle française de 2022 : Anne Hidalgo officialise sa candidature

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après un long tour de chauffe, la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo s'est lancée dans la course à l'Elysée dimanche à Rouen, une candidature pour "bâtir une France plus juste" et "réinventer le beau modèle français", qui s'ajoute aux nombreuses déjà recensées à gauche.

"Aujourd'hui, je suis prête, c'est pourquoi, avec cette force chaleureuse qui m'entoure, humblement, consciente de la gravité de cet instant et pour faire de nos espoirs la réalité de nos vies, j'ai décidé d'être candidate à la présidence de la République", a lancé en fin de matinée devant quelques centaines de soutiens Mme Hidalgo sur les docks de Rouen, dans la ville du maire socialiste Nicolas Mayer-Rossignol, un proche.

Un site idéal pour illustrer la reconversion industrielle à travers la transition écologique, qui sera l'un des thèmes centraux de sa campagne. Rouen permet aussi de donner "une dimension nationale" à sa candidature, face au procès en parisianisme qui est fait à celle qui est à la tête de la capitale depuis 2014.

"Le quinquennat qui s'achève devait unir les Français, il les a divisés comme jamais. Il devait régler des problèmes sociaux, il les a aggravés. Il devait protéger notre planète, il a tourné le dos à l'écologie", a tancé la socialiste dans une attaque contre le bilan d'Emmanuel Macron.

"Une femme française"

"Je veux avec vous tout faire pour réparer, (...), pour bâtir une France plus juste", a mis en avant la socialiste, se revendiquant de "la gauche de Jaurès, de Blum et de Mendès France, de Mitterrand". "_Ce sera le rendez-vous de la première femme présidente de la République avec les femmes française_s", a-t-elle clamé, promettant l'égalité de salaires hommes-femmes.

La candidate a réitéré sa promesse d'augmentation des salaires de plusieurs professions, sans évoquer le doublement des salaires des enseignants qu'elle juge possible et qu'elle entend mettre en oeuvre. Des propositions qu'elle détaille dans son livre "Une femme française" (Editions de L'observatoire) dont la sortie est prévue dans trois jours. Anne Hidalgo est créditée actuellement de 7 à 9% des voix selon les sondages.

Fragmentation de la gauche

Avec cette candidature pour le Parti socialiste, la gauche française est toujours plus fragmentée. Face à Anne Hidalgo se trouve le leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, le communiste Fabien Roussel, désigné par les militants du PCF en mai dernier, Arnaud Montebourg, ancien ministre et ex-socialiste qui a décidé de faire cavalier seul pour cette présidentielle et enfin, l'un des cinq candidats à la primaire écologiste, Yannick Jadot, Delphine Batho, Eric Piolle, Sandrine Rousseau ou Jean-Marc Governatori. Le ou la vainqueur sera désigné(e) à l'issue d'un vote des militants du 16 au 19 septembre

A huit mois du scrutin, l'idée, un temps évoquée, d'une union de la gauche n'est clairement plus d'actualité.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles