Présidentielle. Une fin de campagne électorale tendue en Côte d’Ivoire

RFI (Paris)
·1 min de lecture

À l’approche du scrutin présidentiel du 31 octobre les tensions sont vives en Côte d’Ivoire. Des heurts ont fait au moins une vingtaine de morts ces derniers jours, et la résurgence d’affrontements dans plusieurs villes du pays hante les esprits, souligne la revue de presse Afrique de RFI.

Le quotidien L’Intelligent, d’Abidjan, revient sur les attentes de l’Union africaine (UA) concernant le scrutin du samedi 31 octobre : “Le président du Conseil constitutionnel a reçu hier la mission d’observation électorale de l’UA, conduite par Dileita Mohamed Dileita.”

L’Intelligent cite les propos du chef de la mission au sortir de cette rencontre : “Nous pensons que les choses seront faites de manière extraordinaire. Nous encourageons le Conseil à aller de l’avant pour que cette élection puisse se dérouler dans de très bonnes conditions. Et ce matin même, j’étais avec le ministre de la Sécurité. Je crois que les choses au niveau sécuritaire sont bien. C’est ainsi que l’Union africaine est venue ici pour accompagner le peuple ivoirien, et notre souhait le plus cher, bien sûr, c’est que cette élection se passe de manière apaisée sur l’

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :