Présidentielle : "Fillon rends l'argent", "Le Pen rends l'immunité", des panneaux de la Ville de Paris détournés

franceinfo
Présidentielle : "Fillon rends l'argent", "Le Pen rends l'immunité", des panneaux de la Ville de Paris détournés

Deux jours avant le premier tour de la présidentielle, les affaires de la campagne se sont affichées quelques instants sur plusieurs panneaux de la ville de Paris, vendredi 21 avril. "François Fillon, rends l'argent", "Marine Le Pen, rends l'immunité", pouvait-on lire sur ce message, qui ajoutait : "Citoyen, rends toi utile, vote".

Lancé sur internet par ses opposants après la mise en examen du candidat de droite pour "détournement de fonds publics", le slogan "rends l'argent" est repris à l'envi depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux. Quant à l'expression "Marine Le Pen, rends l'immunité", elle se réfère au refus de la candidate du Front national de se rendre aux convocations des juges dans le cadre de l'enquête sur des emplois présumés fictifs des assistants parlementaires du FN. Marine Le Pen s'est retranchée derrière son immunité d'eurodéputée.

Une enquête ouverte

Alertée par des internautes, dont la journaliste du Figaro Eugenie Bastie, sur les réseaux sociaux, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a réagi sur Twitter en dénonçant un "piratage scandaleux" et en indiquant que le message avait été "immédiatement supprimé".


Contacté par Le Lab, le service presse de la ville (...) Lire la suite sur Francetv info

"13h15 le samedi". Une vie de soliste
Attentat déjoué : les deux suspects transférés à la DGSI
Attentat déjoué : les détails de l'enquête
La deux-chevaux, un mythe qui n'a pas pris une ride
Le gouvernement autorise l'abattage de deux loups supplémentaires

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages