Présidentielle : entre "déception" et "dégoût", les Français à l'heure du choix

France 3

À la terrasse de ce café parisien, le scrutin de dimanche prochain est dans toutes les conversations. Pour ce client attablé, "cette campagne n'est pas une campagne traditionnelle de la Ve République. Les gens ne savent pas où on est, ne savent pas pour qui voter." Quant à cette jeune fille, elle n'ira pas voter, "à cause de cette campagne, qui a beaucoup trop de rebondissements" à son goût.

Le risque d'une abstention record

Abstention, indécision, le désenchantement des électeurs est perceptible sur ce marché. "On n'a peut-être pas assez parlé des programmes. Bien sûr qu'il est important de parler des affaires, mais ce n'est pas seulement le sujet", estime une femme.

La défiance à l'égard des politiques est la marque de cette présidentielle. "Cette fois-ci, on a même posé des questions sur les sentiments à l'égard de cette présidentielle, et ce sont les notions de déception, mais aussi de dégoût qui arrivent en tête des perceptions", explique Fabienne Simon, directrice générale adjointe de l'Institut de sondages Ipsos. L'abstention pourrait atteindre un niveau record dimanche prochain, comme en 2002 où elle avait dépassé les 28%.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Présidentielle : trois Français sur dix toujours indécis à deux jours du premier tour
VIDEOS. "15 minutes pour convaincre" : ce qu'il faut retenir du grand oral des candidats à l'élection présidentielle sur France 2
VIDEO. Attaque de policiers sur les Champs-Elysées : Fillon critiqué pour avoir évoqué à tort "d'autres violences ailleurs dans Paris"
REPLAY. Présidentielle : revivez "15 minutes pour convaincre" sur France 2, le grand oral des candidats à l'Elysée
Les Informés. Avec le ralliement de Dominique de Villepin, "la galaxie Macron s'enrichit d'un nouvel astre mort de la galaxie de la droite"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages