Présidentielle: Emmanuel Macron et Marine Le Pen épinglés pour l'utilisation de données personnelles

·1 min de lecture
Marine Le Pen et Emmanuel Macron (montage AFP) - CHARLES PLATIAU, JULIEN DE ROSA / AFP / POOL
Marine Le Pen et Emmanuel Macron (montage AFP) - CHARLES PLATIAU, JULIEN DE ROSA / AFP / POOL

Un rappel à l'ordre qui semble adressé aux deux derniers candidats à la présidentielle. Ce samedi, la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale (CNCCEP) en vue de l'élection présidentielle, a publié un communiqué de presse pour rappeler les règles en vigueur sur la protection des données personnelles.

"La Commission souligne, en particulier, qu’un fichier d'adresses professionnelles comportant des données personnelles ne saurait en principe être utilisé à des fins de propagande ou de démarchage", a déclaré la Commission.

Cette règle aurait dû être respecté selon la CNCCEP, d'autant que tous les candidats à la présidentielle "ont été sensibilisés par la CNIL".

Les candidats déjà pointés du doigt

Autre point noté par la Commission, qui semble cette fois-ci être avant tout dirigé à Emmanuel Macron: des manquements à la neutralité du service public. La CNCCEP a ainsi indiqué qu'il est "interdit que les moyens du service public soient utilisés à des fins de propagande électorale, qu'il s'agisse de soutenir ou de critiquer un candidat".

Ce n'est pas la première fois que la CNCCEP rappelle à l'ordre des candidats depuis le début de l'élection. Il y a quelques jours, elle avait notamment demandé à Marine Le Pen de s'expliquer sur des chiffres liés à l'immigration avancés dans sa profession de foi. Le texte avait finalement été homologué "avec des réserves". Après son entrée en campagne, Emmanuel Macron avait lui été épinglé pour avoir utilisé son compte Twitter pour faire campagne, qui est avant tout son compte de président de la République.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles