Présidentielle: ce que disent les derniers sondages à deux jours du second tour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Des panneaux d'affichages électoraux à Eguisheim dans l'est de la France jeudi 21 avril, à trois jours du second tour du scrutin. - SEBASTIEN BOZON
Des panneaux d'affichages électoraux à Eguisheim dans l'est de la France jeudi 21 avril, à trois jours du second tour du scrutin. - SEBASTIEN BOZON

La campagne présidentielle se termine dans quelques heures: dès vendredi minuit, plus aucun sondage ne peut être dévoilé en raison de la période de réserve. À environ 48 heures du scrutin, une tendance à la faveur du président sortant se dessine dans les dernières enquêtes d'opinion, à une dizaine de point près.

Pourtant, les deux candidats martèlent à qui veut l'entendre que "rien n'est fait" et que "ce ne sont pas les sondages qui font l'élection". Intentions de vote, électeurs indécis, abstentionnistes... À quelques heures d'un second tour décisif, BFMTV récapitule ce que disent exactement les derniers sondages, bien que les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent simplement une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

· Une fin de campagne qui profite à Macron

Les enquêtes d'opinion de ces derniers jours donnent Marine Le Pen perdante du second tour. Selon les derniers sondages, la candidate du Rasssemblement national pourrait récolter entre 42,5% et 44,5% des voix. Emmanuel Macron, lui, l'emporterait avec 55,5% à 57,5% des voix, selon notre enquête réalisée du 21 au 22 avril auprès de 1800 personnes.

Notre dernier sondage Elabe Opinion 2022, publié ce vendredi pour BFMTV, L'Express et SFR, donne lui aussi l'avantage à Emmanuel Macron. Ce dernier montre que le président-candidat est crédité de 55,5% des intentions de vote, contre 44,5% pour son adversaire. Il progresse donc d'un point par rapport à notre précédent sondage, tandis que Marine Le Pen perd mécaniquement un point. "La fin de la campagne et le débat d'entre-deux-tours semble plutôt profiter à Emmanuel Macron qui bénéficierait de meilleurs reports de voix", analyse ainsi l'institut Elabe.

Les autres sondages mettent aussi en évidence un net avantage pour le président sortant. L'institut Ifop Fiducial note un écart de 10 points entre les deux candidats. Emmanuel Macron cède un peu de terrain par rapport à la veille: il est crédité de 55% des suffrages, contre 45% pour Marine Le Pen. Comme les autres sondages, cette enquête tend à indiquer que le débat de mercredi soir n'a pas eu d'impact significatif sur l'opinion.

Cet écart grimpe encore à 15 points pour le baromètre OpinionWay selon lequel Macron rassemblerait 57% des voix, contre 43% pour Marine Le Pen. Des chiffres comparables à ceux publiés par l'institut Ipsos-Sopra Steria, qui donne le candidat LaREM à 57,5% d'intentions de vote, contre 42,5% pour Marine Le Pen.

· Quel taux d'abstention attendre dimanche?

L'absention, justement, risque bien d'être supérieure à celle déjà historique enregistrée au soir du second tour de 2017. Ainsi, l'institut Elabe pour BFMTV estime que sa projection du niveau de participation sera comprise entre 68% et 72%, ce qui signifierait qu'entre 28% et 32% d'inscrits sur les listes qui n'iraient pas aux urnes dimanche. Au second tour de la présidentielle qui opposait déjà Emmanuel Macron et Marine Le Pen en 2017, 74,5% des électeurs inscrits s'étaient rendus aux urnes.

Les autres instituts de sondage donnent des chiffres comparables. Le taux de participation est estimé à 72% par OpinonWay, et à 73,5% par Ipsos-Sopra Steria, un chiffre en légère hausse depuis le début de l'entre-deux-tours, mais toujours plus bas qu'au premier tour ou qu'au second tour de l'élection présidentielle de 2017.

· Comment compte voter l'électorat de Mélenchon?

Particulièrement convoité, le vote des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, troisième homme au soir du 10 avril, est présenté comme la clé de cette élection. Selon les chiffres d'Elabe, 45% des électeurs convaincus par le candidat insoumis devraient finalement voter pour Emmanuel Macron, un chiffre en forte progression en cette toute fin de campagne (+3 points en trois jours, +10 en dix jours). A contrario, 24% de cet électorat pourraient se tourner vers Marine Le Pen, malgré les appels répétés de leur chef de file à ne pas le faire.

Un chiffre qui tombe à 43% selon le dernier sondage de l'institut Ipsos-Sopra. Le baromètre OpinionWay révèle que 54% des personnes ayant voté pour le chef de La France insoumise au premier tour auraient l'intention de voter pour Emmanuel Macron dimanche.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles