Démission du directeur de campagne de François Fillon : l'imbroglio en trois actes

franceinfo avec AFP
François Fillon : démission de son directeur de campagne

La rumeur avait couru mercredi 1er mars, elle est devenue réalité vendredi 3 mars. Le directeur de campagne de François Fillon, Patrick Stefanini, a présenté sa démission, en expliquant ses raisons dans une lettre publiée par le Journal du Dimanche.

Quelques minutes plus tard, François Fillon a affirmé à l'AFP que Patrick Stefanini s'était rétracté. Avant que l'intéressé lui-même ne confirme à Libération que sa décision était "irrévocable" et prenait effet dimanche soir 5 mars. Retour sur cette folle soirée en trois actes :

Acte 1. Le "JDD" publie la lettre de démission

Vers 19 heures, Le Journal du dimanche publie en exclusivité sur son site la lettre de démission de Patrick Stefanini. Le directeur de campagne du candidat de droite donne deux raisons à son départ. La première est personnelle : l'homme-clef de la campagne s'estime "minoritaire" au sein de l'équipe après l'annonce du maintien du candidat, pourtant convoqué en vue d'une mise en examen le 15 mars. Patrick Stefanini juge donc ne plus être "le mieux placé pour diriger" la campagne du candidat de droite à la présidentielle, et en "tire les conclusions".

La seconde raison est politique, car la "victoire n'est pas certaine", écrit-il. "Depuis trois mois, j'ai travaillé ardemment [...] pour construire des équipes de campagne [...] puis pour trouver un accord avec l'UDI". "Depuis 48 heures, il ne reste plus rien ou presque du fruit de ce travail", conclut-il.

Acte 2. François Fillon dément l'information

A 20h 26, l'AFP publie une dépêche affirmant que Patrick Stefanini a repris sa démission. La source n'est autre que François Fillon lui-même. Le candidat affirme que Patrick Stefanini lui a bien envoyé sa lettre de démission, mais qu'il (...) Lire la suite sur Francetv info

François Fillon : démission de son directeur de campagne
VIDEO. Qui sont les militants qui manifesteront dimanche pour François Fillon ?
Pourquoi la manifestation de dimanche au Trocadéro peut sauver ou tuer la candidature de François Fillon
Marine Le Pen refuse la convocation des juges
Présidentielle : "À moins d'une manifestation de masse, impossible pour François Fillon de se maintenir"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages