Présidentielle : derniers déplacements de Le Pen et Macron à deux jours du second tour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

J-2 avant le second tour de la présidentielle. Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont une nouvelle fois affrontés à distance avant le verdict des urnes. Emmanuel Macron était à Figeac et a donné un premier meeting en plein air. Le chef de l'Etat a centré son discours sur la ruralité. Marine Le Pen, elle, est partie à la rencontre de ses électeurs dans son fief du Pas-de-Calais.

"La France, c'est un bloc"

Sur la place centrale de cette ville, sous les halles qui abrite habituellement le marché. Emmanuel Macron s'adresse directement aux habitants de cette commune rurale. "J'étais hier à Saint-Denis et je suis ici parmi vous aujourd'hui à Figeac, et j'entends dans beaucoup de discours politiques, des France qu'on voudrait opposer, qui seraient irréconciliables et où l'on demanderait de choisir. La France, c'est un bloc et elle est faite de tout cela", scande-t-il.

"Rien n'est joué"

Sans la nommer, le président candidat vise son adversaire du deuxième tour : "On ne fera pas l'unité du pays en promettant tout et en ne finançant rien". Et le président sortant développe son projet pour les territoires ruraux. "Il faut réaménager nos services publics pour les remettre au plus près du terrain, pour avoir des services publics de proximité", défend-il.  "Il faut libérer et planifier", insiste le président candidat, qui annonce vouloir aider 20.000 jeunes paysans à s'installer chaque année. Emmanuel Macron jette ses dernières forces dans la bataille : "Rien n'est joué à les convai...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles