Présidentielle : début du vote pour les électeurs d'Outre-mer et de l'étranger

·1 min de lecture
© Clotilde Richalet / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Emmanuel Macron ou Marine Le Pen ? De premiers électeurs d'Outre-mer et de l'étranger votent dès samedi, décalage horaire oblige, pour un scrutin présidentiel aux enjeux colossaux. Avant l'ouverture des bureaux de vote dimanche matin en métropole. Au large du Canada, l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon sera le premier territoire ultramarin à mettre un bulletin dans l'urne à partir de 8 heures locales (midi à Paris), suivi de la Guyane puis des Antilles, du Pacifique et de l'océan Indien. Depuis vendredi minuit, la campagne est officiellement terminée. Réunions publiques, distributions de tracts et propagande numérique des candidats sont interdits. Aucune interview ni aucun sondage ou estimation de résultat ne peut être publié avant les résultats dimanche à 20 heures.

Quelque 48.7 millions de Français ont le choix, comme en 2017, entre deux candidats au programme radicalement opposé pour diriger un pays moteur de l'Union européenne, dans un contexte international particulièrement tendu avec une guerre qui fait rage aux frontières de l'UE.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Europe, économie, pouvoir d'achat, relations avec la Russie, retraites, immigration : ce sont deux projets avec des divergences profondes qui semblent incarner plus que jamais deux France, après un quinquennat émaillé de crises multiples, des "gilets jaunes" à la pandémie de Covid-19.

"Difficile à gouverner"

Mais "quel que soit le vainqueur, le pays sera forcément plus diffici...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles