Présidentielle en Colombie : le candidat de gauche favori pour une première historique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Fernando Vergara/AP/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans un contexte tendu, les Colombiens ont commencé à se rendre aux urnes ce dimanche pour élire leur nouveau président. Le favori est l'opposant de gauche Gustavo Petro.

Les Colombiens ont commencé à voter dimanche matin pour se choisir un nouveau président, avec en leitmotiv le changement auquel aspire la grande majorité des Colombiens, et en favori un opposant, Gustavo Petro, qui pourrait devenir le premier président de gauche de l'histoire récente du pays.

Le président conservateur sortant Ivan Duque , qui ne peut pas se représenter, a inauguré le début officiel du vote en mettant son bulletin dans l'urne à Bogota .

"J'invite tous les Colombiens à voter avec enthousiasme et joie, à voter sans haine, sans préjugé, sans parti pris", a déclaré à cette occasion M. Duque, soulignant que son pays était "l'une des plus anciennes démocraties de cet hémisphère" et l'une des "plus solides".

Près de 39 millions d'électeurs sont attendus dans 12.000 bureaux de vote, où ils auront le choix entre six candidats.

En tête des sondages, le sénateur de gauche Gustavo Petro, un ex-guérillero converti à la social-démocratie , économiste et ancien maire de Bogota, a su capitaliser sur la soif de "changement" dont il a fait son emblème.

Son accession à la magistrature suprême serait un séisme politique dans un pays où les conservateurs monopolisent le pouvoir depuis des décennies.

"Aujourd'hui, j'ai confiance en mon peuple. L'heure est à la confiance, à la coexistence et à la volonté de changement", a-t-il déclaré dimanche matin avant de voter.

"Soit nous restons sur ce que nous avons: la corruption, la violence et la faim. Soit nous changeons pour aller vers la paix, le progrès productif, et une démocratie avec de la transparence", a-t-il promis une nouvelle fois samedi.

C'est la troisième fois que M. Petro, 62 ans, participe à une présidentielle, avec cette fois-ci comme colistière pour la vice-présidence(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles