Présidentielle : les cinq raisons de la cinglante défaite de Benoît Hamon

Sophie Brunn, Violaine Jaussent
Présidentielle : les cinq raisons de la cinglante défaite de Benoît Hamon

Il a voulu y croire jusqu'au bout, mais les sondages ne lui laissaient guère de raisons d'espérer. Benoît Hamon s'est incliné, dimanche 23 avril, lors du premier tour de l'élection présidentielle, en ne recueillant que 6,3% des suffrages, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France*. Un score catastrophique pour le candidat socialiste, en deça de ce qu'il pouvait espérer, puisqu'il était crédité de 7,5% des intentions de vote dans notre dernier sondage publié vendredi 21 avril.

>> Résultats, réactions, analyses... Suivez notre direct au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle

Comment expliquer une défaite aussi cinglante ? Franceinfo revient sur la chaotique campagne du député des Yvelines.

1Il a mis du temps à faire démarrer sa campagne

Le 29 janvier, Benoît Hamon remporte largement la primaire de la gauche face à Manuel Valls. Dans les jours qui suivent, une dynamique semble s'enclencher dans les sondages, qui voient le candidat socialiste gagner rapidement quelques points et distancer Jean-Luc Mélenchon. Il engage alors des discussions avec Yannick Jadot et le candidat de la France insoumise.

Plus de trois semaines sont nécessaires pour s'accorder avec l'écologiste et obtenir son retrait. Quant aux discussions avec le second, elles achoppent. Pendant toute cette période, Benoît Hamon est resté quasi invisible. Dans l'entourage du candidat, on tentait de justifier le temps passé à négocier ce deal : "Grâce à l'accord avec les Verts, on ne descendra jamais sous les 15%, ni sous Mélenchon, on a un socle solide."

Mais cette analyse ne fait pas l'unanimité. "Après la primaire, on n'est pas passé assez vite à la suite de la campagne, c'est-à-dire aux propositions de fond", reconnaissait une proche du candidat.

Cela a été la drôle de campagne, (...) Lire la suite sur Francetv info

CARTE. Ces 56 communes où Marine Le Pen n'a recueilli aucune voix
Oui, le débat d'entre-deux-tours entre Macron et Le Pen "aura bien lieu"
CARTE. Les 1 018 communes où Benoît Hamon n'a recueilli aucune voix
RECIT FRANCEINFO. 2002-2017 : comment Marine a tué Le Pen
VIDEO. Faible score de Benoît Hamon : "On a quand même pu s'y préparer", regrette Emmanuelle Cosse

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages