Présidentielle: Christophe Castaner attaque son ancienne camarade Anne Hidalgo

·1 min de lecture
Christophe Castaner, chef de file des députés LaREM - Ludovic Marin - AFP
Christophe Castaner, chef de file des députés LaREM - Ludovic Marin - AFP

La candidature d'Anne Hidalgo fait réagir dans la macronie. Invité dans Dimanche en politique sur France 3, l'ex-ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a jeté un regard sévère sur la déclaration de candidature d'Anne Hidalgo aujourd'hui à Rouen.

"Elle joue beaucoup, comme quand elle a écrit noir sur blanc aux Parisiens, 'je ne serai en aucun cas candidate à la présidence de la République'. Elle joue avec l’équité. Les 35h s’appliquent depuis plusieurs années mais pas à la mairie de Paris. (…) Quel est le projet, quelles sont les idées qui sont sorties du PS en 4 ans ?", se demande l'ancien militant socialiste.

"Un jugement politique qui n'appartient pas aux magistrats"

Le patron du groupe LaRem au Palais-Bourbon a également défendu Agnès Buzyn. L'ex-ministre de la santé vient d'être mise en examen par la Cour de justice de la République pour "mise en danger de la vie d'autrui" pendant la crise du Covid.

"Je sais le sérieux, la détermination dont elle a fait preuve dès le début de cette affaire. (…) On a des gens aujourd’hui qui réécrivent l’histoire dont ils viennent de lire le livre. (…) Personne en janvier 2020, dans la communauté scientifique, ne demandait le port du masque. Il peut y avoir un jugement politique mais il appartient aux Français, pas aux magistrats", a estimé le député des Alpes-de-Haute-Provence.

D’ici la fin de l’année, la Cour de justice de la République pourrait mettre en cause d’autres responsables gouvernementaux.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles