Présidentielle : chez les Républicains, la question du soutien à Emmanuel Macron est au coeur des conflits

·1 min de lecture
© AFP

À l’aube du second tour de l’élection présidentielle , la droite n’en finit pas de se déchirer sur la question du soutien à Emmanuel Macron . Déjà, peu après la défaite de Valérie Pécresse au premier tour, les Républicains s’affrontait sur un éventuel accord avec LREM, parrainé par Nicolas Sarkozy, alors que LR, sous la houlette du président Christian Jacob, avait écarté toute entante pour les législatives. Alors que les bruits de trahison et coup de poignard courraient déjà dans les couloirs, l’épineuse question des élections législatives chez les Républicains semble bien loin d’être réglé.

Le feuilleton a donc continué vendredi et les Républicains ne cessent de s’écharper. Premier rebondissement, Gaël Perdriau, le maire LR de la ville de Saint-Etienne, a proposé la tenue d’un conseil national extraordinaire des Républicains pour définir la ligne politique du parti pour les législatives, via un communiqué de presse publié sur son compte Twitter le 21 avril. « Rarement la France aura connu heure plus grave que ce qu’elle traverse actuellement », commence l’édile. « Notre parti a échoué, tout comme en 2017, a proposer un projet de société crédible », poursuit-il, avant d’affirmer que « la ligne politique poursuivie est mauvaise et mortifère ». Interpellant Christian Jacob, dans son tweet, il affirme dans son communiqué : « En responsabilité, Christian Jacob, ne pourra pas se contenter de reprendre quelques propositions éparses, défendues lors de l’élection présidentielle, qu...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles