Présidentielle: des centaines de militants "antifascistes" à Paris "contre Marine et contre Macron"

Plusieurs centaines de jeunes se sont rassemblés dimanche soir à l'annonce des résultats du premier tour de l'élection présidentielle sur la place de la Bastille et entendent organiser une "nuit des barricades".

Dès l'annonce des premières estimations à 20H00, donnant le candidat du mouvement En Marche! Emmanuel Macron et celle du Front national Marine Le Pen en tête du premier tour, quelque 300 manifestants jusque-là réunis sur les marches de l'Opéra Bastille ont commencé à tourner autour du rond-point aux cris de "Paris debout sous les toits".

Les forces de l'ordre, déployées en nombre, avaient préventivement stoppé la circulation vers cette place emblématique de l'Est parisien. Vers 20h30, la tension est rapidement montée d'un cran, des CRS, lourdement équipés, voulant dégager les escaliers de l'Opéra. 

Auparavant, un organisateur au micro à appelé tout le monde à venir manifester "contre Marine et contre Macron". "Quel que soit le résultat nous ne le reconnaîtrons pas!", avait lancé un manifestant au micro sous les acclamations de jeunes souvent habillés en noir, juste avant l'annonce des premières estimations. Un premier fumigène rose a aussi été allumé. 
   
"Paris, Paris, antifas!", criaient déjà certains d'entre eux en début de soirée tandis des CRS étaient déployés en masse dans les rues adjacentes à la place de la Bastille. "On est venus protester contre la mascarade que représente cette élection", a déclaré a l'AFP un manifestant sous couvert d'anonymat. 
    
"Tous les principaux candidats, Macron, Fillon, Le Pen, ne sont là que pour perpétuer le règne de l'oligarchie...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages