Présidentielle en Côte d'Ivoire : quatre prétendants pour un fauteuil

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
La participation est l'un des premiers enjeux de cette élection, alors que les bureaux de vote ont commencé à ouvrir ce samedi 31 octobre.
La participation est l'un des premiers enjeux de cette élection, alors que les bureaux de vote ont commencé à ouvrir ce samedi 31 octobre.

C'est le jour J en Côte d'Ivoire. Quelque 7,5 millions d'électeurs (sur 25 millions d'habitants) ont le choix entre quatre candidats : le président Ouattara, 78 ans, l'ancien président Henri Konan Bédié, 86 ans, chef du principal parti d'opposition, Pascal Affi N'Guessan, 67 ans, ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo, et l'outsider Kouadio Konan Bertin, 51 ans, indépendant.

Alors, les Ivoiriens vont-ils aller voter ou suivre l'appel au boycott de l'opposition ? Une chose est sûre, les chiffres de la participation seront scrutés avec une attention toute particulière, puisqu'une grande part de la légitimité du vainqueur en dépendra.

Sur le plan matériel, de l'aveu même de la Commission électorale indépendante, les actes de désobéissance civile des militants de l'opposition ont freiné la distribution des cartes d'électeurs, avec moins de la moitié des 7,5 millions citoyens inscrits sur les listes qui ont pu retirer leur précieux sésame.

Les bureaux de vote, qui ouvrent à 8 heures (locales et GMT), doivent fermer à 18 heures. La commission électorale a cinq jours pour annoncer les résultats.

Lire aussi Côte d'Ivoire : « Il ne s'agit pas du 3e mandat du président Ouattara »

La psychose est palpable

Comme en Guinée, où la réélection du président Alpha Condé pour un troisième mandat contesté a provoqué des troubles ayant fait une vingtaine de morts, l'opposition ivoirienne juge un troisième mandat « anticonstitutionnel » et a appelé ses partisans à la « désobéissan [...] Lire la suite