Présidentielle au Tchad: deux candidats déposent un recours et contestent les résultats

Au Tchad, deux candidats ont déposé leur requête auprès du Conseil constitutionnel pour contester les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 6 mai remportée au premier tour par le président de Transition Mahamat Idriss Deby avec 61 % des voix. Il s’agit du premier ministre Succès Masra, arrivé second avec 18% mais qui revendique la victoire, et de l’ancien premier ministre Albert Pahimi Padacké, crédité de 16 %, mais qui pointe des irrégularités dans la campagne.

Avec notre correspondant à Ndjamena, Carol Valade

Arrivé troisième, Albert Pahimi Padacké a été le premier à féliciter Mahamat Idriss Déby pour sa victoire, et le premier à déposer son recours devant le Conseil constitutionnel. L’ancien premier ministre demande l’annulation partielle des résultats dans cinq provinces tchadiennes, l’Ennedi Est et Ouest, mais surtout les deux Logones et le Moyen Chari. Dans ces provinces, où le Premier ministre Succès Masra a récolté le plus de voix, l’annulation du vote pourrait inverser les positions finales des deux candidats.

À lire aussiVictoire annoncée de Mahamat Idriss Deby au Tchad: «le bras de fer est de nouveau engagé» avec Succès Masra

Demande d'annulation du scrutin


Lire la suite sur RFI