Présidentielle au Niger: la caravane de campagne du candidat Bazoum à la rencontre des indécis

·2 min de lecture

Avant-dernier jour de campagne ce jeudi au Niger, avant le second tour de la présidentielle dimanche. Les électeurs devront départager le candidat du PNDS au pouvoir, Mohamed Bazoum, et celui du RDR-Tchanji Mahamane Ousmane. Dans chaque camp, les activités continuent également au niveau local, pour tenter de convaincre les indécis. C’est le cas de la caravane du PNDS rencontrée dans les rues de Niamey.

Avec notre envoyée spéciale à Niamey, Magali Lagrange

Comme chaque jour, en fin d’après-midi, un véhicule orné de portraits de Mohamed Bazoum et de la couleur rose du parti quitte son siège pour sillonner les rues de la capitale et diffuse la chanson de campagne du candidat PNDS. À bord, l’ambiance est festive avec celles que l’on appelle les Roses, des jeunes filles qui animent le parti, et qui dansent en haut du véhicule.

Parmi elles, Kadidjatou, 24 ans : « On crie, on appelle le nom du président et puis on partage des dépliants. Le gens sont contents ! Les gens nous suivent ! Et puis nous, on partage. Ils crient derrière nous et tout… »

Des enfants et des jeunes courent après le bus, ou ramassent des flyers. Les organisateurs espèrent qu’ils les ramèneront dans leur famille. Sur le bord de la route, une femme en attrape un, le déchire et le jette par terre.

« On vote pour un programme »

Ibrahim Amidou fait lui aussi partie de la caravane. Il en est l’animateur, et apprécie le programme du candidat, notamment pour l’éducation : « L’objectif de la caravane, c’est d’aller dire à la population de Niamey et ses alentours ce que Bazoum a à son programme pour la population nigérienne en général. Parce que nous allons élire un président grâce à son programme. Pas à son physique. »

Selon les résultats définitifs du premier tour de la présidentielle, Mohamed Bazoum est arrivé en tête le 27 décembre au niveau national, avec 39% des voix. En revanche, son adversaire Mahamane Ousmane, qui a recueilli 17% des suffrages au total, le devance dans la capitale.

À écouter aussi : les équipes de Mahamane Ousmane en campagne à Niamey