Présidentielle au Kenya: la Cour suprême a reçu les réponses au recours déposé par le camp Odinga

William Ruto a été déclaré vainqueur par le président de la Commission électorale mais le camp de Raila Odinga affirme que l’élection a été entachée d’irrégularités. Il a d'ailleurs immédiatement rejeté les résultats et a déposé un recours devant la Cour suprême lundi pour les contester. Les différentes parties prenantes avaient jusqu'à ce samedi 27 août pour soumettre leurs réponses à ce recours. Et les déclarations sous serment ont été nombreuses.

Avec notre correspondante à Nairobi, Albane Thirouard

L’équipe d’avocats de William Ruto s’est dite prête pour sa défense lors du dépôt de leurs contre-arguments devant la Cour suprême. Dans sa déclaration écrite, le vice-président sortant affirme que l’élection a été libre et équitable. Et demande à la Cour de rejeter le recours du camp Odinga, qu’il qualifie de « tragicomédie ». Ruto accuse son adversaire de « provoquer des crises nationales » depuis 30 ans, en « contestant constamment les résultats », affirme-t-il.

► À lire aussi : Kenya: Martha Koome, la présidente de la Cour suprême, au centre de l'attention

Du côté de Raila Odinga, ses avocats estiment que les résultats déclarés ne sont ni « complets », « ni exacts », « ni vérifiables ».

La Commission électorale divisée


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
Kenya: Martha Koome, la présidente de la Cour suprême, au centre de l'attention
À la présidentielle kényane, la percée historique des femmes sur la scène politique
Présidentielle au Kenya: Raila Odinga dépose un recours devant la Cour Suprême